DÉPUTÉ
EN ACTION
AU PARLEMENT EUROPÉEN
QUEL AVENIR AVENIR POUR LE STOCK EUROPÉEN DE LAIT EN POUDRE?

L'abandon des quotas laitiers, en 2015, a déclenché un accroissement des volumes produits et la chute des prix. Pour tenter d'enrayer la crise, l'Union européenne est intervenue sur le marché de la poudre de lait. Les stocks ainsi constitués s'élèvent aujourd'hui à 380 000 tonnes.La situation du marché reste trop aléatoire pour que soit envisagée l'écoulement de ces stocks. La Commission doit donc prévoir un autre dispositif. Il ne saurait être question de prendre le risque de mettre en péril les économies des pays en voie de développement qui installent progressivement leur propre troupeau laitier. C'est donc dans le domaine de l'aide humanitaire, populations victimes de la famine et camps de réfugiés, que l'action peut s'orienter.

Je souhaite connaître les dispositions qu'entend prendre la Commission pour mettre en synergie l'obligation de résorber le stock de poudre de lait et le devoir de solidarité envers les plus démunis de la planète.