DÉPUTÉ
EN ACTION
AU CENTRE
© LREM
INVESTITURE LREM - MAYENNE 2 - MON COMMUNIQUÉ DE PRESSE

"C’est donc la candidate du Modem, Géraldine Bannier, qui représentera la «La République en marche » dans la deuxième circonscription de la Mayenne (Château-Gontier).

Rude déconvenue pour la candidate Valérie Hayer, investie par la Commission Nationale d’investitures, décision du lundi 15 mai, dont le nom est apparu sur la liste rendue publique par En Marche avant d’être effacé arbitrairement. Je mesure la déception et l’épreuve subie par l’intéressée et son suppléant, Christophe Langouët. Saluons l’esprit d’abnégation qui les anime puisqu’ils ne concevaient leur candidature que sous la bannière LREM.

J’avoue un agacement personnel tant j’avais la conviction que le mouvement « En Marche », engagé dans la rénovation de la vie politique, se tenait à l’écart des discussions d’appareil. A la vérité, je n’avais pas connaissance du droit de préemption dont disposait le Modem sur tant de circonscriptions, dont la deuxième de la Mayenne.

Au-delà de cet épisode malheureux et si contraire à ma vision de l’éthique en politique, je me réjouis une fois encore de l’élection d’Emmanuel Macron. Une ère nouvelle est ouverte. Pour faire gagner la France, nous avons le devoir de rompre avec les querelles partisanes et de rassembler les Français et d’abord celles et ceux qui les représentent dans les institutions. Nous n’avons d’autre choix que celui de donner au Président que nous avons élu la majorité parlementaire dont il a besoin pour mettre en œuvre son projet et assurer sa réussite. Toute querelle politicienne est inconvenante."

Jean Arthuis -  Château-Gontier le 19 mai 2017