DÉPUTÉ
EN ACTION
DANS LE GRAND OUEST
© PC
CONSEIL FÉDÉRAL DE LA FDSEA 53

Réunie en conseil fédéral le vendredi 8 septembre dernier, la fédération des syndicats d’exploitants agricoles de la Mayenne m’a invité à sa table-ronde intitulée pour l’occasion « Mieux d’Europe, être acteur et influent ». Passant en revue leurs opinions sur l’Europe et les institutions, les agriculteurs de la FDSEA 53 se sont soumis à plusieurs exercices de réflexion.

Mes interventions ont donc consisté en plusieurs témoignages, relatifs à mon rôle au Parlement, aux dossiers agricoles en cours de discussion, tels que le Glyphosate ou la PAC 2020. Préoccupée par une amélioration de son influence, la FDSEA avait réuni Florence Désillière, conseillère régionale, et Christiane Lambert, présidente nationale, pour confronter les approches, et les solutions pour un regain d’intérêt et d’influence de l’Agriculture dans les débats politiques nationaux et européens. Cette table-ronde était donc l’opportunité donnée au député européen que je suis, de rendre compte de mes actions au quotidien, pour le monde agricole, et par-là, d’évacuer tout malentendu sur le rôle de l’élu au cœur des politiques publiques européennes comme peut l’être la PAC.