PRESSE
© Euronews
CONSÉQUENCES DE LA CRISE POLITIQUE ALLEMANDE SUR L’UE

La crise politique en Allemagne est aussi lourde de conséquence pour l’Union européenne. En l’absence d’un accord de coalition gouvernementale, la chancelière allemande, Angela Merkel, ne peut pas s’engager sur des réformes politiques majeures avec ses partenaires européens. Cette situation soulève de nombreuses interrogations au sein de la classe politique européenne. L’eurodéputé centriste Jean Arthuis présente cette phase comme “une période d’indécision, pendant laquelle il ne va pas se passer grand chose, et puis on va arriver très vite sur les élections européennes.

Donc ceci est très préoccupant pour l’Europe. Il faut que l’on sache ce que l’on veut faire de l’Europe, quel est le futur de l’Europe.”

Les élections françaises et allemandes passées, l’espace politique semblait pourtant se dégager pour les institutions européennes. Elles espéraient progresser sur plusieurs dossiers comme l’Union économique et monétaire ou la crise migratoire. Mais il faudra patienter explique Daniel Gros, directeur du Centre for European Policy Studies. “Cela va être très difficile de mettre en œuvre de profondes réformes politiques. Malgré tout je suis certain que l‘élite politique allemande et tous les partis, à l’exception des populistes de l’AfD, maintiendront leur engagement européen”. Tous les regards sont donc tournés vers Berlin pour pouvoir répondre aux défis posés le Brexit ou la crise catalane.