PRESSE
HIPPISME : JEAN ARTHUIS PRÉCONISE DE TRANSFORMER LE PMU EN SOCIÉTÉ ANONYME.

Intitulé Filière équine : Vision et propositions pour un nouveau souffle « Le Pari de reconquérir le grand Public », le rapport de Jean Arthuis préconise deux mesures phares.

Missionné le 17 avril dernier par le Premier ministre, Édouard Philippe pour mener une réflexion sur la filière équine, le rapport de Jean Arthuis a été rendu public hier. L’ancien ministre de l’Economie et des Finances préconise de transformer le PMU (Pari Mutuel Urbain) en société anonyme où l’État serait majoritaire. À l’heure actuelle, l’opérateur de paris est doté d’un statut de GIE (Groupement d’Intérêt Économique) contrôlé par les deux sociétés mères, France-Galop et LeTrot. Selon Jean Arthuis, la principale source des revenus de la filière hippique est en décroissement continu et les courses hippiques sont confrontées à une population de turfistes vieillissante.

Désengagement des paris sportifs et poker.
Le deuxième axe fort de ce rapport est l’abandon des paris sportifs et poker en ligne estimant que le PMU clarifierait son image en se recentrant sur son cœur de métier, à savoir le pari hippique. Selon le rapporteur, la stratégie du PMU à multiplier l’offre de jeux pour conquérir une nouvelle clientèle à brouiller le message adressé aux parieurs. Il est capital de simplifier l’offre de paris, en réduisant le nombre de courses et en se concentrant sur des paris plus simples, dédiés au grand public.

Source: Le Parisien